Talents-Coach

×

Alerte

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 85
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 122
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 152
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 95
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 96
mercredi, 26 septembre 2012 14:06

Comment transformer l'enfer en paradis ?

Écrit par 
 

Vous n’aimez pas votre boulot ? Vous prenez mal les remarques de votre boss ? Pour le psychothérapeute américain Michael Hall, fondateur d’une école de coaching réputée, nous avons les capacités de transformer un enfer, professionnel ou autre, en paradis. Explications.

« Toute critique ne doit pas être perçue comme une attaque personnelle ! souligne Michael Hall. C’est peut-être le signe que votre patron a passé une mauvaise journée, ou que vous-même êtes fatigué. Vous pouvez l’envisager comme un apport constructif, ou un simple point de vue que vous ne partagez pas. »
Concepteur d’une méthode de développement personnel appelée la Neuro-Sémantique, Michael Hall affirme que notre bonheur tient à notre capacité à prendre le contrôle des significations qu’on donne aux choses.
« Rien n’a aucun sens en soi, explique-t-il. Nos pensées, nos actions, reposent sur la construction par notre cerveau d’un système de références qui modèle notre vision de l’environnement, notre interprétation des événements, et la manière dont on y réagit. » 

b 06hallSelon la Neuro-Sémantique, nos perceptions et nos attitudes reposent sur une « matrice » composée « d’idées, de croyances, de valeurs, de souvenirs, de désirs, de cadres et de modèles mentaux », façonnés par le milieu dont on est issu, l’éducation qu’on a reçue, la culture dans laquelle on a grandi, les gens qu’on rencontre, les situations qu’on traverse… « Plus on avance dans la vie, plus les couches s’accumulent, plus elles s’imbriquent les unes aux autres, plus la matrice se complexifie. »

Parfois de manière harmonieuse, parfois dans la douleur. Car de la différence enregistrée entre notre représentation et notre expérience du monde, naissent des émotions, voire un mal-être, qu’un simple changement de comportement ou de contexte ne suffit pas à éradiquer durablement.

 

« Ce qu’il faut, c’est prendre conscience des systèmes qui formatent nos pensées et nos actions, les identifier, les comprendre, puis les remettre en question. » Si je crée ma réalité en créant les significations que je donne aux choses, quelles sont-elles ? Sont-elles pertinents, robustes, utiles ? Rendent-elles ma vie agréable, conforme à mes aspirations ? Dans le cas contraire, quelles autres significations pourrais-je imaginer ?

Lire la suite de l'article de Réjane Ereau sur le site de l'INREES. Cliquez ici

Cette interview a été réalisée lors de la venue de Michael Hall à Paris en juillet dernier.

Abonnez-vous au Blog par email
  1. Invalid Input
  2. {je-declare-avoir-lu-et-accepte-le-traitement-des-donnees-personnelles-5}
 
et recevez gratuitement un EBOOK
© Copyright - Tous droits réservés - Toute reproduction interdite
Lu 10223 fois Dernière modification le mardi, 23 juillet 2013 10:15

Presentation Publique - Formation NS MÉTA-PNL & MARKETING blog

 

Dates Informations

S’inscrire

Paris Samedi 25 Octobre

La presentation est gratuite mais il faut s'inscrire

S’inscrire